MADE WITH… reflections

PENSÉES QUOTIDIENNES

QUI NOURRISSENT MA

CRÉATIVITÉ

Parce j’ai besoin de m’inspirer pour être plus créative.
Parce que ça peut peut-être vous inspirer également.
Parce que j’ai beaucoup de choses à dire chaque jour.
Voici quelques réflexions que j’aimerais vous partager.

“Start with curiosity, not belief”

Marty Neumeier

FAIRE SAUTER LES VERROUS

De nombreux clients m’avouent avoir peur de se présenter sur leur site web ou de prendre la parole sur les réseaux sociaux par crainte de ne pas avoir une image suffisamment « professionnelle » et sérieuse ou de ne pas avoir les compétences pour le faire bien.
Si c’est en effet utile de faire appel à des professionnels de la communication (je ne vais pas vous dire le contraire), il faut surtout oser se lancer, expérimenter (pour comprendre ce qui fonctionne et s’améliorer) et être authentique.

…Nous cherchons tous à connaître l’envers du décor des marques que nous consommons ou à mieux connaître les professionnels à qui nous faisons appel.
Mais nous attendons de la transparence et nous ne sommes plus dupes. Les bad buzz autour de marques en sont d’ailleurs un bon exemple (voir le scandale « Lou Yetu » en ce moment!).

Alors sautez le pas et soyez vous-même !

TROUVER L'HARMONIE

J’ai récemment lu un article qui comparait la musique et la cuisine et je me suis dit que le parallèle était également pertinent entre la musique et le branding !
✔ La recherche de justesse, pour trouver les bons accords qui sonneront bien
✔ L’harmonie entre tous les éléments de l’identité de marque qui la compose
✔ L’importance des silences autant que des notes, parce qu’il ne faut pas noyer ses cibles sous l’information pour que les messages importants soient retenus
✔ Le chef d’orchestre (moi !!)
qui coordonne le tout pour une cohérence globale
✔ Le musicien (le client) qui joue la partition et qui donne vie à la marque en l’interprétant et en y mettant une intention, de l’émotion
✔ L’instrument qui doit être bien accordé mais qui ne suffit pas…
Parce qu’un nom et une identité visuelle sont des coquilles vides s’ils ne sont pas investis, incarnés… Mais qu’une fois qu’ils le sont, ils prennent une toute autre dimension !

VOIR PLUS LOIN ET PLUS GRAND

Un nouveau client, club de hockey parisien, m’a invitée à un match et malgré l’absence de public, ce fut une expérience riche en émotions (j’ai aussi pu visiter les coulisses).
Au fur et à mesure de nos échanges, j’ai vite compris que la problématique était bien plus large et plus passionnante que ce qu’elle laissait paraître initialement…
Je vais travailler l’expérience spectateurs, l’identité territoriale, les valeurs du sport…

C’est ça qui est passionnant dans ce métier : découvrir et apprendre sans cesse et faire des liens entre des choses qui semblaient déconnectées, en prenant de la hauteur pour voir la « big picture ».
D’où l’intérêt de ne pas tout de suite créer un nom, un logo ou un site, mais d’explorer en amont pour enrichir la réflexion.

De quoi pourriez-vous vous inspirer si vous preniez de la hauteur ?

FAIRE PREUVE DE CURIOSITÉ

Quel que soit le domaine de sa vie, je pense qu’il ne faut jamais cesser de se questionner, d’apprendre et de remettre en question. Et c’est encore plus vrai dans le domaine de la communication !
C’est ce qui mène à la créativité, ce qui permet de décloisonner et d’explorer de nouveaux territoires. Et plus que de se questionner il faut savoir se poser les bonnes questions et savoir donner du sens aux informations obtenues.

Quand je commence à travailler pour un nouveau client, la plupart du temps je ne connais pas son secteur d’activité. Et même quand je le connais il évolue sans cesse. Il faut donc toujours commencer sans a priori. Ne pas avoir honte de poser des questions qui semblent aller de soi, et surtout pour chaque réponse se demander “pourquoi”.
Analyser le marché de manière naïve en se mettant à la place de la cible, en étudiant l’impact des grandes tendances sociétales sur l’évolution de ses attentes et motivations.

Je prends en effet le temps d’observer, d’explorer, d’enquêter, de détecter et comprendre les phénomènes émergents qui deviendront les tendances de demain…

SEMER DES GRAINES

Prendre le temps d’échanger régulièrement (lors d’évènements business ou tout simplement au téléphone ou en visio) avec des clients ou des partenaires potentiels est indispensable. 

Il faut bien sûr, dès qu’on le peut, déléguer les tâches pour lesquelles on a le moins de valeur ajoutée en tant qu’entrepreneur (j’ai donc une assistante administrative, une comptable, une traductrice…), mais il faut  rester conscient que l’on doit aussi incarner l’ADN de sa société jusque dans sa manière d’être et la relation commerciale.
Parce qu’on est le meilleur ambassadeur de son image de marque et qu’il faut donc prendre le temps de mettre de la conscience et du cœur dans toutes ces petites tâches et tous ces petits détails qui ont aussi leur importance.

S'ADAPTER SANS CESSE

C’est la clé de toute entreprise qui veut perdurer…surtout par les temps qui courent…
Ne jamais se reposer sur ses acquis et suivre l’évolution des tendances sociétales, de consommation et donc des attentes de ses clients pour s’y adapter.
Adapter sans cesse son business model, son offre et sa communication tout en conservant une continuité et sa singularité.

Suivre les tendances notamment en matière de design graphique sans pour autant perdre son identité.
S’inspirer des tendances tout en restant intemporel.
Garder l’équilibre dans ce mouvement perpétuel qu’est la vie (d’une entreprise et la vie en général).

ETRE CONGRUENT

Appuyez-vous sur les véritables forces de votre marque/société et ne faites pas de fausses promesses juste pour suivre les tendances actuelles. Bien sûr, c’est important d’adapter son image et son offre à ces nouvelles attentes (notamment le côté éthique) et c’est d’ailleurs pour cela qu’en amont de toute communication il faut les analyser, mais mentir se retournera toujours contre vous un jour parce qu’aujourd’hui les consommateurs ne sont plus dupes et qu’ils ont accès à de nombreuses informations en ligne.

Un bad buzz est si vite arrivé sur les réseaux sociaux !

Le scandale autour de la marque Lou Yetu en est un bon exemple.

Je vois trop de startups au super branding qui manquent de congruence (management, éthique, produits…) !

Toute marque a des points forts à révéler et à valoriser. Ne cherchez pas plus loin mais faites-le bien. Passez un contrat de confiance avec vos clients.

REGARDER LES CHOSES SOUS UN AUTRE ANGLE

Laissez vos clients et vos partenaires s’intéresser à votre méthode de travail, votre offre, votre communication… et laissez-les les challenger. Soyez sûrs de vous mais ouverts d’esprit : prenez le temps de leur expliquer les choses de manière accessible, écoutez leurs remarques constructives et n’hésitez pas à débattre en toute bienveillance.

Sachez vous entourer de profils aux expériences et aux visions complémentaires pour voir les choses différemment.

Parce que ce sont ces riches échanges qui vous feront évoluer pas à pas.

N’hésitez pas à adopter une posture d’apprenant continuel et à aiguiser votre esprit critique pour poser un regard nouveau sur ce que vous faites par habitude… sans tout remettre en question pour autant !

FAIRE DES CHOIX RATIONNELS

Mes clients me donnent souvent leurs préférences au moment de me présenter leur projet, et demandent souvent l’avis de leur entourage à chaque étape.
Si c’est intéressant parce qu’il y a toujours des raisons rationnelles qui vont au-delà des goûts personnels derrière chaque avis, communiquer doit se faire à destination d’une cible et d’un marché définis.
Ne demandez pas à votre entourage si votre nom ou logo leur « plaît ». Demandez-leur plutôt leurs ressentis pour vérifier qu’il n’y ait pas de problème que vous n’auriez pas perçu ou qu’ils transmettent bien les idées souhaitées, et demandez-leur pourquoi. Car un client qui cherche à répondre à son besoin n’aura pas les mêmes réactions que votre entourage. Un nom et un logo ont peu de sens hors contexte.

Vous avez besoin d’aide pour y voir plus clair ?